L'EQUIPE BIP POP  

Bip Pop est un collectif construit autour de la solidarité. Anne, Michèle, Didier, Olivier, Hortense, Jérôme, Laurent, Michel, Cyrille, Eric, Yann et Etienne sont sensibles au bien vivre ensemble et ont décidé de mettre en commun leurs moyens afin de rendre possible l’aventure Bip Pop. La Société Coopérative d’intérêt Collectif est ainsi née le 23 février 2017.

Depuis, Fabrice, Mathieu, Emilie, Claire, Quentin, Sandrine, Zeneb, Marion ont rejoint l’équipe et œuvrent chaque jour à l'accompagnement des territoires, au développement de l’activité sur le terrain et à l’animation des communautés d’entraide.

Comment est né Bip Pop ?

Bip Pop : un dispositif issu de la recherche

Bip Pop est le fruit de plusieurs années de développement et de travaux de recherche-action en partenariat avec l’Université de Technologie de Compiègne (laboratoire Costech www.costech.utc.fr) et l’Institut Godin (https://institutgodin.com). Après plusieurs expérimentations, la solution est disponible en 2016, lauréat 2016 du programme Impact Ashoka, lauréat du Laboratoire de la Mobilité Inclusive en 2017, lauréat 2017 et 2018 de la conférence des Financeurs de l’Oise, puis de la région Hauts de France et du FEDER, la plateforme Bip Pop se déploie sur le territoire national auprès des collectivités souhaitant s’engager dans le bien-vivre ensemble intergénérationnel.

  • l’Université de Technologie de Compiègne première école d'ingénieur à intégrer un département  de Sciences de l'Homme, apporte son savoir-faire dans l’analyse des innovations socio-techniques et dans l’expertise de la technique comme anthropologiquement constitutive de l’expérience humaine, en posant les questions de l’usage du numérique, de l’appropriation par des publics fragilisés. Nous avons questionné la pratique du bénévolat telle qu’elle existe et se reconfigure via l’usage du numérique. Notre centre d’attention est l’expérience vécue par les personnes sur le terrain à travers le numérique : « Comment être attentif à ce qui se vit dans mon quartier et ce à quoi je n’ai pas accès physiquement ? Ma volonté de participer n’est elle pas modifiée par l’outil qui assure le lien avec les bénéficiaires? Comment percevoir la volonté d’accueillir mon aide ? Comment oser demander, une visite, un service ? Si les rencontres physiques fortuites se font plus rares, comment accorder ma confiance ? » Ces questions sont le fruit des ateliers menés avec les futurs usagers et les usagers de Bip Pop. 
  • l’Institut Godin, premier centre de transfert en pratiques solidaires et innovation sociale de France, pointe l'impasse que représente possiblement une gestion de la mesure axée sur les résultats, ou la recherche d'un "lien causal entre les ressources investies et la mesure de sa preuve attribuable à l'organisation". Ce que nous constatons lorsque nous rencontrons les collectivités, c'est leur volonté de transformation et leur capacité à se faire confiance pour mettre en place des dynamiques territoriales transformatrices socialement. D'une place relevant plutôt de l'entrepreneuriat social, nous rencontrons des dynamiques de co-construction que nous accompagnons.
  • le club Soiron, club seniors de la ville de Compiègne, première cohorte d’utilisateurs, a apporté sa contribution lors des ateliers de co-création et d’expérimentation en 2015 et 2016 et reste en contact régulier avec l’équipe Bip Pop, en apportant son expertise sur la simplicité d’usage du dispositif. 

Les documents publiés à l'échelle nationale:

  • le rapport de Jérôme Guedj, dont la mission confiée par Olivier Véran le 24 mars 2020 porte sur l’identification des leviers qui sont aujourd’hui à la main des pouvoirs publics, des acteurs de terrain et de la société civile pour combattre l’isolement des aînés pendant ce temps de crise et dans la période qui suivra indique : « Le maintien du lien social est un enjeu consubstantiel aux réponses sanitaires à la crise. Mailler le territoire d’équipes citoyennes pour le lien social et encourager l'engagement associatif de réponse à l'urgence, auprès des associations nationales engagées dans la lutte contre l’isolement comme des associations locales » est une priorité. Des plates-formes locales relayant des appels à bénévoles se multiplient dans les territoires. Il convient en particulier prévoir une logique d’extension des zones d’influences des associations pour aller partout sur le territoire ». [Rapport GUEDJ : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_no1_j._guedj_-_05042020.pdf]
  • Bip Pop, dans cette logique d’extension, permet de capillariser les zones blanches des territoires ruraux.

 

  • Selon le récent rapport des Petits Frères des Pauvres, «4,6 millions de Français de 60 ans et plus ressentent de la solitude, 3,2 millions sont même en risque d'isolement relationnel, c'est-à-dire qu'ils peuvent passer des journées entières sans parler à personne […] 900.000 personnes sont en situation d’isolement et 300.000 confrontés à la mort sociale », un isolement extrême, un retrait total et subi, une sorte de confinement permanent. » 

LA DEMARCHE  

Bip Pop : un réseau social de proximité et de confiance

Le constat en France est préoccupant : 1,2 millions de seniors est en situation d’isolement, et ce chiffre ne cesse d’augmenter (éloignement de la famille, perte de mobilité et d’autonomie, perte du lien social).  Grâce à la mise en relation des personnes ayant besoin d’un service avec d’autres personnes ou entités proposant des actions  bénévoles, Bip Pop construit des réseaux de proximité et de confiance avec l’ensemble des acteurs du territoire. Les plateformes Bip Pop facilitent ainsi le maintien à domicile de nos aînés en donnant accès au dernier kilomètre et aux services de proximité, actions solidaires telles que :  visites de convivialité, accompagnement courses, balades, événements, aide informatique, services décidés par les territoires en fonction de leurs souhaits et forces.

Construire un réseau de confiance peut paraître aisé tant les technologies de la communication sont omniprésentes dans notre société et jouent un rôle dans notre quotidien. Mais construire un réseau de confiance d’équipes citoyennes, rassemblant nouveaux bénévoles et bénévoles d’associations actives déjà en place, invitant à la bienveillance, à la sécurité des échanges et des interactions représente un défi que Bip Pop a choisi de relever.

La démarche de Bip Pop est inscrite au cœur du dispositif Monalisa (Mobilisation Nationale contre l’Isolement des Agés), et permet aux bénévoles qui le souhaitent d’être cooptés par leur collectivité, ils ont aussi la possibilité d’être accompagnés et formés tout au long de leur engagement bénévole.

Bip Pop : un outil pour la mise en œuvre de la loi ASV

Le 1er janvier 2016, la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement, publiée au journal officiel du 29 décembre 2015 entre en vigueur. Elle a pour objectif d’anticiper les conséquences du vieillissement de la population et d’inscrire cette période de vie dans un parcours répondant le plus possible aux attentes des personnes en matière de logement, de transports, de vie sociale et citoyenne, d'accompagnement.

Une innovation sociale et solidaire

Bip Pop est une entreprise de l’Economie Sociale et Solidaire (Société Coopérative d’Intérêt Collectif Django Mesh) plaçant l’innovation sociale au cœur de ses principes d’actions. Bip Pop est une solution co-construite avec et pour ses utilisateurs plaçant la personne en tant que « sujet agissant » plutôt que comme « objet d’un système technique». Bip Pop propose une solution opérationnelle au service de l’ensemble des parties prenantes de la lutte contre l’isolement des personnes âgées : RPA, collectivités territoriales, CAS, CCAS, CSR.

Que font les territoires avec Bip Pop ?
Les territoires, collectivités et associations rendent possible la mise en relation de personnes selon les principes de :
1. Mobilité inversée : visite de convivialité, lecture à voix haute, aide informatique …
2. Mobilité accompagnée : accompagnement balade, courses, événements …
3. En toute sécurité : réseau de confiance d’équipes bénévoles invitant à la bienveillance, à la sécurité des échanges et des interactions.
4. Par une coordination avec les collectivités, MDS, RPA, EHPAD, CAS, CCAS, CSR afin de rendre service au plus grand nombre de personnes isolées.

"Je suis à la retraite, j'ai du temps, je suis bénévole dans une association et je suis présidente de l’association des diplômés de mon lycée, je me suis inscrite sur bip pop pour rencontrer de nouvelles personnes. J'ai rejoint l’équipe bénévole de ma commune et ce que j’aime, c'est la lecture à voix haute"

"J'aime rendre service et me sentir utile dans mon quartier. Sur bip pop j'inscris mes disponibilités et je rends service quand je veux, quand je peux, en réservant les vacances pour mes petits enfants !"

"Je me suis inscrite sur bip pop il y a un an pour voir. Et depuis je rends des visites, j'accompagne des personnes de ma commune aux évènements et cela m'arrange car je n'aime pas y aller seule. J'inscris peu mes disponibilités, je préfère répondre aux sollicitations qui me sont transmises par le CCAS, j’aime aussi les rencontres régulières avec les autres bénévoles et les associations."

Notre action

Accompagner les territoires
Bip Pop vous accompagne toute l’année dans votre action à destination des personnes en perte d’autonomie liée à l’âge, la santé, le handicap ou la fracture sociale.
NOTRE ENGAGEMENT
Bip Pop vous aide à : Repérer l’isolement - Mobiliser l’engagement citoyen - Coordonner les solidarités locales - Capillariser les zones blanches - Encapaciter les personnes à vivre le lien social - Prolonger la vie à domicile des aînés.
VOS ATOUTS
Solution sécurisée - Taux de couverture de 100% des personnes (connectées ou non à internet) - Visibilité de la collectivité et des associations - Tableau de bord de pilotage et d’analyse d’impact - Agrège les données de l’ensemble des actions du territoire.

MON TERRITOIRE EST ENGAGÉ VIA BIP POP ?

Mon territoire a choisi d'offrir Bip Pop à ses administrés, alors je m'inscris ! Offrir ou demander une visite de convivialité, un accompagnement à la balade, aux courses, aux événements, de l’aide informatique, de l’aide aux formalités administratives, de la lecture à voix haute, du chant et tant d’autres moments à partager. Je suis un particulier, je suis une association, je rejoins la dynamique locale de mon territoire, je contacte ma commune ou je m’inscris directement sur la plateforme locale.

J'AI BESOIN D'AIDE J'AI ENVIE D'AIDER